skip to Main Content
Montréal et Rive-Nord: (514) 996-5414 | Haute et Basse Laurentides: (450) 712-5414 - (819) 216-5414

Les deux volets de la réparation d’air climatisé

Lors d’une période de grande chaleur, rien n’est moins plaisant que de constater que son système d’air climatisé, son climatiseur ou toute climatisation, quelle qu’elle soit, soit brisée. Même qu’on dirait que c’est toujours lorsqu’il fait très chaud que les climatiseurs font défaut! Or, ces systèmes sont essentiels à la qualité de vie des individus, voire à leur santé, lors de canicules : le confort thermique, pour beaucoup, n’est pas un luxe mais une nécessité. Dans cette optique, lorsque ces appareils sont brisés, il faut s’assurer de deux choses. Premièrement, que la réparation des systèmes soit faite rapidement et selon les règles de l’art, non seulement afin de pouvoir profiter à nouveau de l’air climatisé, mais aussi afin de s’assurer que la climatisation ne flanche pas à nouveau quelques temps après sa réparation. Deuxièmement, le fait de devoir réparer ces appareils ne devrait pas être symptomatique des périodes de grande chaleur, ce qui serait éminemment paradoxale : ce qui a justement comme rôle et pour tâche de refroidir l’air, de le rendre vivable, serait précisément ce qui se briserait à chaque fois que son utilisation normale serait nécessaire et demandée par les circonstances. C’est pourquoi l’équipe de réparation doit faire plus que remettre l’appareil en marche : il s’agit aussi d’un travail de prévention, cherchant à s’assurer que la machine « climatisante » ne tombe pas en panne la prochaine fois qu’elle sera utilisée, et qu’ainsi la régulation thermique à long terme soit assurée. Réparer est un art qu’on ne saurait réduire à du « patentage », à un bricolage précaire, fait à la va-vite. Réparer, c’est la mise en pratique d’une expertise consciente des circonstances, des possibilités et des enjeux reliés au bris et à la remise en marche (à long terme) d’un appareil. Et l’équipe qu’il vous faut, c’est celle de Thermaco.

Ces deux volets de la réparation des systèmes de climatisation – le court et le long terme – impliquent donc une bonne connaissance des appareils. On ne saurait ainsi faire l’économie de l’expertise de ceux à qui on fait appel; ils doivent être fiables. Il y aurait d’ailleurs là quelque chose d’ironique : désireux de faire des économies, nous faisons appel à des gens moins qualifiés, ce qui aura nécessairement comme conséquence d’occasionner encore plus de recours et d’appels à des réparateurs. Pour sortir de ce cercle vicieux, il faut faire appel à une équipe qui, au fil des années, a fait ses preuves et qui, par son professionnalisme, vous permettra de dormir tranquille. Cela ne veut pas pour autant dire que de faire appel à des professionnels impliquent une dépense onéreuse : nos prix sont très compétitifs, surtout pour la qualité du service offert.  Bien plus que de simples économies, vous obtiendrez, avec Thermaco, la tranquillité d’esprit. En effet, nos réparateurs et sont rapides et efficaces : votre air climatisé sera réparé, et la qualité de la réparation sera assurée.

Les dimensions de la climatisation et l’art de réparer

Les climatiseurs permettent principalement trois choses : la modification, le contrôle et la régulation de « l’air » d’un local. Nous disons « air » étant donné qu’il y a là plusieurs éléments susceptibles d’être affectés par le processus de climatisation (et de la régulation qui lui est implicite) : la température du local, son niveau d’humidité, la quantité  de poussières ainsi que la circulation d’air en général. Bien entendu, l’installation et la maintenance d’un air climatisé sert autant au confort des individus qu’à des exigences techniques (pensons au milieu hospitalité ou bien à celui de la restauration). Le fonctionnement typique d’un système de climatisation est donc de contrer les charges ou poussées thermiques et hydriques d’un lieu. Au-delà de ce premier contrôle, qu’on pourrait qualifier de dynamique, voire d’adaptatif, il y aussi la dimension spécifique du contrôle de la qualité de l’air. Le but de ce deuxième contrôle est hygiénique, et s’intéresse ainsi à la santé des individus.  Nous avons parlé des degrés d’humidité, de poussières, mais il s’agit aussi de la teneur en CO2, et même de la régulation des odeurs. Dans tous les cas, la pluralité des fonctions remplies par les systèmes de climatisation répondant d’un complexe mécanique très particulier, et les différentes failles, cassures, brisures, bris, arrêts peuvent entraîner des difficultés tout aussi complexes que ledit système.

Quelques exemples : 1 – La dimension régulatrice de l’air climatisé, relativement au degré de pollution de l’air ambiant, peut être endommagée de telle sorte que l’approvisionnement en air neuf, ou bien l’évacuation de l’air pollué, ne sauraient plus fonctionnels (ou, du moins, ne fonctionneraient plus à un niveau adéquat). En ce sens, il y aurait la possibilité de création de miasmes, avec possibilité de suffocation, ou du moins la provocation d’un certain malaise qui pourrait entraîner jusqu’à l’évacuation des lieux. On parle ici de l’apport de charges sensibles. L’expertise de l’équipe de réparation, assurée par Thermaco, dans ces conditions, se traduit surtout par sa capacité à identifier rapidement le problème au cœur du bris du système. La réparation, par cette connaissance des appareils, peut ainsi se faire assez rapidement, si le problème est mineure et rapidement identifié (par exemple : un filtre à poussière défectueux). Bien entendu, l’équipe de Thermaco sera aussi en mesure de vous renseigner sur les éventuels dangers relatifs à une qualité de l’air jugée inférieure ou inadéquate.

2 – Les variations hygrométriques de l’air déterminent la quantité d’eau, sous forme gazeuse, qu’on retrouve dans une quantité d’air déterminé. On parle, de façon générale, du taux d’humidité. Les trois méthodes de quantification du degré hygrométrique, soit celles absolue, relative ou spécifique, permettent d’évaluer lesdites variations (charges hydriques). Toutes ces données sont nécessaires afin de comprendre la complexité d’un local et des dangers qui pourraient résulter d’un degré hygrométrique instable. D’autant plus que certaines personnes sont particulièrement sensibles non seulement à l’humidité, mais encore aux différentes bactéries ou champignons qui peuvent se développer lorsque l’humidité d’un lieu n’est pas surveillée. Sans parler des lieux qui connaissent un degré hygrométrique très variable, en fonction de leur géolocalisation, du type de bâtiment, des matériaux utilisés, des spécificités climatiques, etc. Dans ces conditions, on parle des charges latentes d’apports de chaleur. C’est ainsi que votre air climatisé fait peut-être bien plus que ce que vous pensiez qu’il ne faisait; il s’agit plus qu’un contrôle de la température. En cas de bris, il est d’autant plus nécessaire de faire appel à une équipe comme celle de Thermaco qui comprend très bien les enjeux liés à la climatisation, et à la nécessité d’une réparation faite selon les règles de l’art et, surtout, dans des délais rapides.

Pour le réparateur, ou l’équipe de réparation, il s’agit aussi de savoir gérer les différentes particularités, autant opératoires que pratiques, des systèmes en question : unizones, multizones, autonomes, triomes, etc. L’expertise appelée doit se traduire en compétence qualifiée qui doit pouvoir gérer des conditions plurielles, auxquelles s’ajoutent les particularités liées aux différentes marques et à l’historique des modèles en tant que tels : tout est dans le diagnostic. La réparation de l’air climatisé procède ainsi d’une triple expertise : la dynamique du système de climatisation, les exigences hygiéniques et les exigences particulières liées au modèle. À Montréal, sur la Rive-Sud ou sur la Rive-Nord, vous comprendrez donc intuitivement qu’il y a, pour chacune de ces régions, des implications particulières pour la climatisation. Thermaco dessert ces zones, afin de réparer vos appareils d’air climatisé, avec la connaissance nécessaire à une réparation adéquate en fonction de vos besoins particuliers ainsi que ceux de vos locaux. Thermaco a aussi l’avantage d’être une compagnie qui se spécialise dans l’installation et l’entretien de systèmes d’air climatisé. Ceci est important, étant donné que la réparation doit, pour être efficace, prendre compte autant des conditions et des choix qui ont mené à l’installation dudit système, mais encore des différentes activités d’entretien qui ont été réalisées. Car la réparation, c’est prendre en compte l’histoire d’un système; c’est la mise en perspective de l’évolution d’un appareil jusqu’à son bris.

Back To Top